• Les débuts du jazz ...

    Le Ragtime apparaît aux Etats-Unis vers 1895, lorsque les rythmes venus d'Afrique sont incorporés dans les Cakewalks, Coon Songs (chansons chantées par les Blancs pour imiter les Noirs) et dans la musique des Jig Bands.

    C'est une musique vibrante et joyeuse, dynamisée par l’opposition de rythmes propre à la danse africaine.

    Précurseur du jazz, le Ragtime se décline en marches, valses et autres formes traditionnelles de chansons, mais la caractéristique commune est la syncope (élément sonore accentué sur un temps faible de la mesure, et prolongé sur un temps fort).
    Les notes et les rythmes syncopés deviennent alors si populaires que les éditeurs de partitions utilisent le mot "syncopé" à titre publicitaire.

    En 1899, un jeune pianiste du Missouri, Scott Joplin, publie sa première composition Ragtime...

    Parmi les styles proches du ragtime, on peut citer le Harlem Stride. Apparu dans les années 1920, il consistait en un jeu de piano alternant les basses sur les temps forts et des accords à l’octave sur les temps faibles (la main gauche donnant l'impression d'enjamber la main droite).

    Le premier Ragtime publié est signé de Ben Harney

    Source  Planète-Jazz  ICI

     

    Le Ragtime ...

     

    Scott  Joplin

     

     

     

     

    A vos pianos !!!!!!

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique